LA MUSIQUE DE NIZUK #02

Neuroleptiques, Polytoxicomanie & Infections Psychiques...

Les premiers EP du rappeur Nizuk

Pochettes des premiers EP du rappeur Nizuk.

Voilà des titres de projets de Rap bien évocateurs. Nous sommes entre 2012 et 2013 et j'enregistre mes morceaux de Rap dans mon home-studio depuis maintenant un peu plus d'un an.

Certes le flow est "trop scolaire" selon certaines critiques, mais le fond est bien là : j'avais besoin de faire ressortir mon côté sombre en musique, sur le thème de la psychiatrie, des meurtres, de la schizophrénie, des troubles mentaux graves, des structures psychiatriques et la population qui y reste enfermée...

Un patient en hôpital psychiatrique

Nizuk a toujours plus ou moins connu les services de psychiatrie.

A cette époque, je suis en hôpital de jour, structure psychiatrique où l'on passe ses journée avec d'autres patients, entourée d'une équipe de soignants qui nous apprennent à vivre avec nos différents troubles.

Neuroleptiques, mon premier EP 4 titres, est sorti en 2012, avec en featuring VII (sur le titre "Perversion" & Psych Ward.

Le titre "Neuf Ans Sous Neuroleptiques" reçoit à l'époque de très bonne critiques de la part des gens qui me suivent encore de nos jours.

Polytoxicomanie suit de près la sortie de mon premier EP, et reçoit aussi de belles critiques de la part de l'auditoire que je me constitue.

Suivra "Infections Psychiques" en 2013, toujours sur les mêmes thèmes sombres.

(Oh ! Un beat Boom Bap gratuit de Nizuk s'est caché dans ce lien !)

A noter qu'à cette période, souffrant d'agoraphobie, je ne sortais jamais de chez moi, je passais donc 90% de mon temps à produire des beats et à écrire des textes.

L'agoraphobie

L'agoraphobie est la peur des lieux publics et des espaces ouverts.

Je ne me suis jamais vraiment penché sur le sujet de cette phobie sociale, mais ça ne saurait tarder avec la sortie de mon premier album dès 2020.

Avec le recul, aujourd'hui je trouve que mes tout premiers projets de Rap, sont mal finalisés, peut-être beaucoup trop brut, et j'ai tendance aujourd'hui à rapper de manière totalement différente et de façon beaucoup plus naturelle, sans avoir à forcer sur mes cordes vocales.

Dans le prochain billet de ce blog, je vous parlerai de la compilation que j'ai sorti en 2015 "Clôture d'un Chapitre" ainsi que de ma beat-tape "Nizuk Best Instrumentals 2013-2016", et de "Course Contre La Mort, projets que j'ai sorti au format CD et vendu via ma boutique en ligne.